Quels sont les différents types de tests VIH que vous pouvez passer dans un laboratoire d’analyses médicales ou centre de dépistage ?

Il existe trois principaux types de tests de dépistage du VIH : les tests de dépistage des anticorps, les tests combinés (tests de dépistage des anticorps et antigènes) et les tests d’amplification des acides nucléiques (TAN). La rapidité avec laquelle chaque test peut détecter une infection par le VIH est différente car chaque test a une période fenêtre différente. La période fenêtre est la période entre le moment où une personne contracte le VIH et le moment où un test permet de détecter avec précision une infection par le VIH. Les tests de dépistage des anticorps anti-VIH contrôlent la présence de ces anticorps dans le sang ou la salive. Les anticorps anti-VIH sont des protéines de lutte contre la maladie que l’organisme produit en réponse à l’infection par le VIH. Il faut parfois entre 3 et 12 semaines pour que le corps d’une personne produise suffisamment d’anticorps pour qu’un test de dépistage des anticorps puisse détecter une infection par le VIH (autrement dit, la période fenêtre pour le dépistage des anticorps est le plus souvent de 3 à 12). En général, les analyses de sang sont plus fiables que les analyses salivaires.

Les tests combinés (tests de dépistage des anticorps et antigènes) permettent de détecter à la fois les anticorps anti-VIH et les antigènes du VIH (partie du virus) dans le sang. Il faut parfois entre 2 et 6 semaines pour que le corps d’une personne produise suffisamment d’antigènes et d’anticorps pour qu’un test combiné détecte l’infection par le VIH.

Les tests d’amplification des acides nucléiques (TAN) recherchent la présence du VIH dans le sang. Les TAN peuvent détecter le VIH environ 7 à 28 jours après l’infection. Les TAN sont très coûteux et ne sont pas couramment utilisés pour le dépistage du VIH, sauf si la personne a été exposée à un risque élevé ou a subi les premiers symptômes de l’infection par le VIH.

Le premier test VIH d’une personne est généralement un test de dépistage des anticorps ou un test combiné. Si le résultat du premier test indique une infection par le VIH, une consultation médicale sera effectuée pour s’assurer que le diagnostic est correct. Si le résultat du premier test est négatif mais que ce test est effectué pendant la période fenêtre, le test doit être répété 3 mois après l’éventuelle exposition au VIH.

Les tests de dépistage du VIH peuvent être effectués en laboratoire, en milieu clinique ou non, ou à domicile. Des méthodes de test simples et rapides sont disponibles et donnent des résultats en moins de 60 secondes, comme l’autotest VIH INSTI.

Article similaire