Quels sont les symptômes du VIH spécifiques aux hommes / femmes?

Bien que les hommes et les femmes présentent généralement des signes précurseurs du VIH similaires, certains symptômes ne concernent que les femmes ou les hommes :

 

Symptômes du VIH spécifiques aux hommes
Chez les hommes, on peut observer un ulcère gastrique sur le pénis. Le VIH peut entraîner un hypogonadisme ou une production insuffisante d’hormones sexuelles chez les deux sexes. Cependant, les effets de l’hypogonadisme sont plus faciles à voir sur les hommes que sur les femmes. Les symptômes d’un faible taux de testostérone, un aspect de l’hypogonadisme, peuvent inclure une dysfonction érectile.

 

Symptômes du VIH spécifiques aux femmes
Chez les femmes, des changements peuvent survenir au niveau du cycle menstruel. Les règles peuvent être plus abondantes, moins abondantes ou mêmes absentes, ou le syndrome prémenstruel peut être aggravé. Le stress ou d’autres maladies sexuellement transmissibles courantes chez les personnes séropositives peuvent également être à l’origine de ces problèmes. Mais ils peuvent aussi affecter le système immunitaire et les hormones en raison des effets du virus. Les infections fongiques sont un autre symptôme du VIH chez les femmes. Les levures sont des champignons microscopiques qui vivent naturellement dans le vagin. Cependant, si une femme est infectée par le VIH, les champignons peuvent devenir incontrôlables et causer des infections vaginales à levures plusieurs fois par an. Parfois, ces infections sont le premier signe de l’infection par le virus VIH. Une infection fongique peut provoquer les symptômes suivants :

  • pertes vaginales blanches et épaisses
  • douleur pendant les rapports sexuels
  • douleur en urinant
  • douleur ou sensation de brûlure au niveau du vagin

 

Des douleurs au niveau du bas-ventre peuvent également survenir après l’infection par le VIH. Ces douleurs font partie des signes d’une maladie inflammatoire pelvienne. Ce terme regroupe les infections de l’utérus, des ovaires et / ou des trompes de Fallope. Chez certaines femmes, c’est l’un des premiers signes de séropositivité. En plus des douleurs pelviennes, l’inflammation pelvienne peut provoquer les symptômes suivants :

  • pertes vaginales inhabituelles
  • fièvre
  • règles irrégulières
  • douleur pendant les rapports sexuels
  • douleur dans la partie supérieure de l’abdomen

Questions connexes