Comment se transmet le VIH?

Le virus VIH se transmet par contact direct avec le sang, le sperme, les sécrétions vaginales et le lait maternel. Immédiatement après l’infection, puis que le corps n’a pas encore formé d’anticorps contre le virus, la quantité de virus dans le sang est extrêmement élevée. Les personnes nouvellement infectées courent donc un risque élevé d’infection.

Habituellement, il est transmis lors de rapports sexuels non protégés avec un partenaire infecté. 70% des nouvelles infections touchent les hommes homosexuels, 20% des infections surviennent lors de contacts hétérosexuels. En cas de rapports sexuels non protégés avec un partenaire également infecté, les personnes infectées par le VIH peuvent également être infectées par un autre sous-type du virus VIH, éventuellement résistant. Il existe aussi un faible risque de contamination lors d’un contact sexuel oral.

 

Toxicomanes
9% de toutes les personnes infectées sont des toxicomanes qui partagent leurs seringues ou leurs aiguilles.

 

Grossesse
15 à 30% des mères infectées par le VIH transmettent la maladie à leur enfant pendant la grossesse ou l’accouchement. Un traitement antirétroviral et un accouchementpar césarienne peuvent réduire le risque de transmission à 2%. Étant donné que la transmission du VIH peut également se faire par le lait maternel, les mères infectées par le VIH ne doivent pas allaiter leur enfant.

 

Sang
Le sang ou les produits sanguins infectés peuvent contenir des virus VIH à des concentrations si élevées qu’une infection est possible. Depuis 1985, les hôpitaux et les banques de sang des pays européens testent le sang et les produits sanguins, ainsi que les donneurs de sang qui portent les anticorps anti-VIH. De nos jours, le risque d’être infecté de cette manière est donc négligeable. Dans certains cas isolés, le virus VIH peut être transmis lors de tatouages ​​avec des outils infectés. Selon les connaissances actuelles, le risque d’infection par la salive, la sueur ou les larmes est extrêmement faible. Cependant, si ces fluides entrent en contact avec des plaies ouvertes, un transfertune transmission du virus ne peut pas être complètement exclue. Bien que certains agents pathogènes se propagent par l’air expiré, le virus VIH ne peut pas se propager par la toux ou l’éternuement.

Contrairement aux idées reçues, le virus VIH n’est donc pas transmis par :

  • poignée de main
  • contact avec la peau (étreintes ou baisers sur les joues ou la bouche)
  • sueur
  • larmes
  • sauna
  • baignade
  • toilettes
  • manger ensemble et partager un couteau et une fourchette
  • la quantité de virus dans la sueur, les larmes et la salive est trop faible pour causer une infection.
  • piqûres d’insectes

Questions connexes